Défi pas de gaspillage dans le temps des Fêtes

Source photo : www.fallonandbyrne.com/section/193

Tant que ça nourrit les gens et non pas les poubelles… Source photo : http://www.fallonandbyrne.com/section/193

Dans de très nombreux foyers au Québec, le temps des Fêtes est synonyme d’abondance (pour ne pas dire surabondance) de bouffe. Je ne sais pas pour vous, mais c’est toujours comme ça où je vais, et j’ai tendance à faire pareil quand c’est moi qui reçois ou organise. Mais il n’y a pas de mal à ça tant qu’on ne gaspille pas, alors je vous lance le défi d’essayer de ne rien gaspiller dans le temps des fêtes cette année. Comme je suis gentil, je vous partage aussi des petits trucs, ou défis supplémentaires. 😉

À l’épicerie

  • Favorisez les produits locaux ou encore mieux les produits achetés directement du producteur. Comme ils ont parcouru moins de distance, les produits sont plus frais (donc se gardent plus longtemps) et les risques de perte dans le transport sont grandement réduits.
  • Vous prévoyez cuisiner? Essayez de « sauver » quelques fruits et légumes amochés dans les étalages au lieu de prendre les plus beaux. Une fois cuits dans une recette, ils seront aussi bons et rien n’y paraîtra.
  • Dans le même ordre d’idée, prenez des produits près de leur date de péremption au lieu de prendre les « plus frais ». De toute façon, vous allez consommer ça rapidement, non? Vous n’y verrez pas de différences.

Chez vos hôtes (on vous reçoit)

  • La tentation de faire déborder votre assiette sera sûrement grande, mais ne prenez pas de trop grosses portions au départ. Comme je le recommandais pour les buffets à volonté dans un article précédent, allez-y graduellement et soyez attentif à votre appétit. Je suis certain que vous ferez grand plaisir à votre hôte si vous retournez vous servir plutôt que de jeter ce qui restera dans votre assiette.
  • Si vous avez l’impression que votre hôte risque de jeter les surplus après l’événement, offrez-lui de rapporter des restants et suggérez aux autres invités de faire de même. Ensemble, vous y arriverez et vous allez peut-être même inspirer votre hôte. (Vous pouvez-même interpeller votre hôte avec un beau « Tu vas pas jeter ça? ». 😉 )

 Chez vous (vous recevez)

  • Conseil inutile parce qu’on ne peut pas s’en empêcher : essayez de ne pas trop en faire. On sait que vous voulez épater la galerie, mais ne virez pas fou non plus à faire 6 entrées, 4 repas principaux et 8 desserts, ok? Premièrement, ça va être bon pour votre santé mentale et, deuxièmement, c’est sûr que ça va être trop et que vos invités vont vous aimer quand même avec moins. Si vous ne pouvez faire autrement, au moins faites des quantités réduites de chaque chose pour éviter de vous ramasser avec assez de restants pour reproduire le même événement le lendemain (et le surlendemain…).
  • Libérez votre frigo et votre congélateur pour recevoir les restes. Parce que oui, il y aura des restes. Prévoyez avoir les contenants (« tupperware ») adéquats et disponibles pour le moment venu. Au besoin, ayez une glacière prête pour accueillir du surplus si vous n’avez pas réussi à faire assez de place.
  • Ne laissez pas traîner les aliments potentiellement dangereux trop longtemps (plus de détails dans mon premier article). On a souvent tendance à laisser la bouffe sortie pendant plusieurs heures pendant que les gens parlent ou jouent à des jeux, mais ce n’est pas nécessairement une bonne idée avec les tourtières et les crevettes, à titre d’exemple. Soyez vigilants, renseignez-vous sur les bonnes pratiques et utilisez votre jugement. (Si vos contenants de rangement sont déjà prêts comme je l’ai mentionné plus tôt, ça va vous aider à ranger rapidement et à presque rien manquer de votre événement.)
  • Vous êtes découragé à l’idée de manger des restes pendant les jours (pour ne pas dire semaines) à venir? Offrez à vos invités d’en rapporter! (Préférable encore une fois d’avoir prévu des contenants à l’avance que ça ne vous dérange pas donner).

Au resto

Dans vos conversations autour de la table (mais pas la bouche pleine)

  • Profitez de ce beau moment autour d’un bon repas pour parler de mon blogue ou encore de Sauve ta bouffe, de la Tablée des chefs, de Moisson Montréal ou de n’importe quelle autre initiative ou réflexion personnelle en lien avec le gaspillage alimentaire. C’est en en parlant à notre entourage et en agissant tous à notre échelle qu’on va tranquillement améliorer les choses. Répandez la bonne nouvelle et amorcez le changement! 🙂

Vous avez d’autres trucs? Partagez-les en commentaires!

 

JOYEUSES FÊTES À TOUS!!!

 


Intéressés par une conférence sur le gaspillage alimentaire en général ou sur un volet précis? N’hésitez pas à me contacter : eric.lenverdeur@gmail.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s